/buzz/homepage

Une taille d'enfer 60 jours après son accouchement

Mannequin russe

La mannequin russe Elena Perminova a travaillé très fort après sa troisième grossesse pour reprendre la forme. C'est ce que confirment des photographies publiées dans l'édition russe du magazine Vogue.

Le magazine avait d'abord photographié la femme alors qu'elle était enceinte de huit mois.

Après avoir donné naissance à la petite Arina grâce à une césarienne en avril dernier, la Russe n'a pas tardé à reprendre l'entraînement.

«J'ai commencé à faire de l'exercice seulement deux semaines après avoir accouché, même si j'ai eu une césarienne», a admis la top-modèle qui reconnaît que les médecins conseillent généralement de recommencer l'entrainement après trois mois.

(Crédit photo: Russian Vogue)

«Les médecins me l'ont permis, car je me sentais très bien. Bien sûr, au début, je ne m'entrainais pas beaucoup, car il y avait des risques pour l'allaitement», a ajouté Perminova. La top-modèle de 28 ans assure qu'elle a pris toutes les précautions nécessaires après sa césarienne, comme ne pas muscler ses abdominaux.

La mannequin russe a toutefois admis ne pas s'accorder de pause d'entrainement la fin de semaine.

Controverse

Les photos du Russian Vogue sont accompagnées de conseils du mannequin pour retrouver la forme après une grossesse.

Les images ont semé la controverse en Russie. Selon le Daily Mail, les gens se demandaient si une telle remise en forme était possible pour toutes les femmes.

(Crédit photo: Instagram)

«Perminova pose nue. Elle n'a rien à cacher. En fait, elle a quelque chose à montrer. Son corps est dans une forme parfaite, bien que deux mois après son accouchement», pouvait-on lire dans le magazine.

«Je n'aime pas particulièrement le sport et l'entrainement, mais j'étais très motivée», a ajouté la mannequin.

La Russe a misé sur la visualisation avant chaque séance. «Avant de m'entrainer, je visualisais les résultats désirés : une taille mince, des hanches provocatrices, des bras découpés. L'énergie et la motivation viennent ensuite», croit la mère de trois enfants.

S'aider avec Instagram

«Avec les réseaux sociaux, le sport devient accessible. Tu n'as plus besoin d'engager un entraineur privé», soutient celle qui met régulièrement des photos sur Instagram.

(Crédit photo: Instagram)

La mannequin russe a visionné des vidéos d'entrainement sur Instagram et a pu retrouver la forme par elle-même.