/news/world

Sa famille simule son enlèvement car il est trop gentil

Missouri

Aux États-Unis, un petit garçon de six ans a eu la peur de sa vie en début de semaine lorsqu'il a été impliqué dans un faux kidnapping, organisé par sa famille.

L'enfant originaire du comté de Lincoln dans le Missouri a en effet été enlevé par un homme, menacé d'une arme et averti qu'il pourrait être vendu comme esclave sexuel.

Le but de l'opération montée par sa mère, sa grand-mère et sa tante, était de le punir d'être «trop gentil» et confiant auprès des étrangers, ont fait savoir les autorités.

(Capture d'écran, NBC)

Les trois femmes, identifiées comme Denise Kroutil, Elizabeth Hupp et Rose Brewer ont été arrêtées en compagnie d'un homme de 23 ans, Nathan Wynn Firoved, engagé pour «jouer» le ravisseur, rapporte NBC News.

Lundi dernier, M. Firoved a donc prétendument enlevé l'enfant à sa descente de l'autobus scolaire, lui disant qu'il ne «reverrait plus jamais sa mère», tout en le menaçant d'une arme.

L'homme a ensuite conduit le garçon en pleurs jusqu'à son camion où il lui a couvert le visage avec une veste avant de le reconduire chez ses parents où sa tante, Denise Kroutil, a continué les sévices en lui baissant son pantalon et lui expliquant qu'il allait devenir esclave sexuel, a expliqué le porte-parole du bureau du shérif de la région.

Après ce moment terrifiant, l'enfant a été conduit dans le salon de la résidence où la famille l'a disputé et informé sur les dangers de trop faire confiance aux étrangers.

La famille du jeune garçon a été accusée de faux kidnapping et maltraitance. Ils ont été placés en détention et une caution de 250 000 dollars a été demandée dans leur cas.

Le garçon de six ans a quant à lui été placé en maison d'accueil.