/buzz/homepage

Elle clone le cerveau de sa femme dans un robot

Intelligence artificielle

Imaginez: se trouver face à face avec un robot ayant non seulement le même aspect physique que vous, mais aussi tous vos souvenirs, vos goûts et préférences, bref, un clone de votre cerveau. C'est ce qu'a mis au point la PDG de la compagnie biomédicale américaine United Therapeutics, Martine Rothblatt.

«Un clone du cerveau, c'est une copie numérique de votre psyché à l'extérieur de votre corps», explique la femme d'affaires la mieux payée des États-Unis lors d'une entrevue avec l'Agence de presse économique Bloomberg.

«Je crois que les clones du cerveau seront l'invention la plus importante de l'Histoire de l'Humanité. Les opportunités sur le marché sont infinies», ajoute-t-elle.

::

Bina 48 et la journaliste de Bloomberg (Crédit photo: capture d'écran YouTube/Bloomberg)

La PDG, qui est née homme, mais a subi la grande opération en 1994, fonde beaucoup d'espoir en cette nouvelle technologie qu'elle espère voir devenir, un jour, accessible à tous. Pour l'instant, Mme Rothblatt a mis au point un prototype, Bina-48, qu'elle a créé à partir des souvenirs de sa femme, Bina Aspen, avec qui elle est mariée depuis plus de 30 ans.

«Un clone du cerveau, dans le futur, ne sera pas nécessairement un robot. Il prendra l'aspect d'un avatar sur un écran. Je crois que ce sera plutôt intégré à un téléphone intelligent», prévoit Mme Rothblatt.

Et lorsque la journaliste de Bloomberg demande à Bina-48 si elle est une «vraie personne», cette dernière lui répond: «je suis aussi réelle que vous l'êtes».

La PDG Martine Rothblatt (Crédit photo: capture d'écran YouTube/Bloomberg)

En plus de diriger la compagnie biomédicale United Therapeutics, Martine Rothblatt a également créé le système satellite FCC il y a plusieurs années, en plus de fonder quelques années plus tard, la radio satellite Sirus-XM. Lorsqu'elle est questionnée sur l'aspect irréel de Bina-48, elle n'hésite pas à répondre que cette technologie est bel et bien possible.

«Lorsque j'ai lancé Sirius-XM, au début des années 1990, les gens ont dit, mais c'est de la pure science-fiction. Comment est-ce possible de conduire de New York à Los Angeles en écoutant 200 postes de radio différents? Aujourd'hui, 30 millions de personnes le font», conclut-elle.

Bina-48 a été construite par Hanson Robotics en 2010.

Bina-48 (Crédit photo: capture d'écran YouTube/Bloomberg)

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.