/news/homepage

Prolongation jusqu'au 30 novembre acceptée

Commission Charbonneau

Le gouvernement Couillard accepte la prolongation de sept mois demandée par la commission Charbonneau. Cette dernière aura jusqu'au 30 novembre pour remettre son rapport final.

«La prolongation a été accordée tel que demandé par la juge Charbonneau parce que nous souhaitons que la commission puisse faire un travail complet et rigoureux», a déclaré mercredi la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée.

La ministre a indiqué que la commissaire s'était engagée à faire «tout en son pouvoir pour déposer [son rapport] avant la date butoir».

«C'est un délai qui semble être requis [et] on prend acte de cet engagement de la juge Charbonneau», a dit Mme Vallée.

Le 28 janvier dernier, la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction (CEIC) avait demandé un délai supplémentaire de sept mois pour produire son rapport final.

Cette nouvelle requête de la commission ne faisait pas l'unanimité au sein du gouvernement Couillard en raison des coûts associés à une prolongation. Chaque mois supplémentaire de travaux se traduit par des coûts additionnels d'environ un million $.

«C'est la qualité du travail qui est la première importance, mais ça ne nous fait pas perdre de vue qu'il y a des coûts [...] qu'il y a des délais et [...] qu'on doit indiquer qu'on souhaite que cela se termine rapidement», avait indiqué le leader parlementaire du gouvernement, Jean-Marc Fournier.

La commission Charbonneau obtenu une première prolongation de son mandat en mars 2013. Le gouvernement Marois, qui était au pouvoir à ce moment-là, avait accédé à la demande de la CEIC en lui accordant un délai de 18 mois, soit jusqu'au 30 avril 2015.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.