/news/homepage

Legault veut des «inspecteurs» des valeurs québécoises

Permis pour les nouvelles mosquées

À lire aussi:

Les nouvelles mosquées devraient être inspectées par une sorte de police des valeurs québécoises avant d'obtenir un permis de prêche, estime François Legault.

«Je pense que c'est possible pour le gouvernement du Québec ou le gouvernement d'une municipalité d'aller faire une enquête pour savoir si les personnes qui demandent un permis ont l'intention ou ont déjà prêché à répétition le déni de valeurs québécoises», a lancé le chef caquiste, mardi matin, lors d'un point de presse sur «l'intégrisme religieux».

M. Legault se range derrière le maire de Shawinigan, qui a bien fait selon lui de céder à la crainte de ses citoyens, choqués par un projet d'implantation de mosquée.

«On ne peut pas blâmer le maire de Shawinigan, devant l'absence de balises, d'avoir répondu à l'inquiétude de ses citoyens», a lancé M. Legault.

À son avis, avant d'ouvrir une mosquée, «il faudrait d'abord savoir ce qui va se prêcher dans ce lieu dont on parle». Rappelons que M. Legault veut «modifier la Charte des droits et libertés de la personne pour interdire l'enseignement répétitif qui encourage le déni des valeurs québécoises».

À ce sujet, il ne considère pas, par exemple, que la position de l'Église catholique sur l'homosexualité entre en contradiction avec les valeurs québécoises.

«Je parle de prêcher à répétition le déni de valeurs québécoises. Je ne connais pas, à moins que vous me disiez le contraire, un curé qui prêche le déni de l'homosexualité, je ne vois pas ça, je n'entends pas ça», a rétorqué M. Legault.

«Il y a des gens qui louent des locaux, il y a des gens qui veulent bâtir des locaux et on n'a pas de règle claire pour être capable de décider: est-ce qu'on permet la construction ou la location», a lancé M. Legault, qui souligne l'exemple de l'Académie de la charia nord-américaine, qui a décerné samedi des «diplômes de la charia» à «250 personnes».

«On ne peut pas permettre ça, au Québec, à répétition, d'avoir des gens qui nient l'égalité entre les hommes puis les femmes et qui contestent le fait qu'on doit, tout le monde, accepter les lois occidentales», a-t-il ajouté.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.