/news/law

Magnotta veut rencontrer le père de Jun Lin

Michaël Nguyen | Agence QMI

Luka Rocco Magnotta a retiré sa demande d'appel mercredi. Il restera donc derrière les barreaux au moins jusqu'en 2037. Le meurtrier a aussi dit qu'il veut rencontrer le père de Jun Lin, pour répondre à toutes ses interrogations.

«Enfin, c'est terminé!, s'est exclamé Dong Dong Xu, un ami proche de l'étudiant Jun Lin, actuellement en vacances en Chine. Et ça tombe la journée du réveillon du Nouvel An chinois. C'est le meilleur cadeau qu'on pouvait avoir.»

Les proches de Jun Lin pourront donc commencer leur deuil, deux ans et demi après la mort atroce du jeune homme, assassiné par Magnotta.

Magnotta a assisté à l'audience à partir de la prison, par vidéoconférence.

«J'ai eu l'opportunité de penser aux conséquences», a déclaré le meurtrier à la juge Geneviève Marcotte.

Rappel des faits

Le 25 mai 2012, Magnotta avait invité sa victime rencontrée par internet dans son appartement du boulevard Décarie à Montréal. Après l'avoir drogué, il l'avait tué et dépecé, pour ensuite envoyer par la poste des parties du cadavre à Vancouver et Ottawa, avant de prendre la fuite en Europe.

Le meurtrier avait filmé une partie de la scène et l'avait mise en ligne. Après une cavale d'une dizaine de jours, il avait été arrêté dans un café internet à Berlin.

Lors du procès, il avait tenté de plaider la non-responsabilité criminelle pour cause de schizophrénie, mais le jury ne l'avait pas cru.

L'accusé de 32 ans avait écopé de la prison à vie le 23 décembre dernier, après avoir été reconnu coupable, notamment de meurtre prémédité.

Magnotta avait alors annoncé qu'il «acceptait» le verdict qui l'envoyait en prison pour le reste de ses jours pour le meurtre odieux de l'étudiant chinois Jun Lin.

Quelques semaines plus tard, le meurtrier de 32 ans avait pourtant déposé une demande d'appel réclamant un nouveau procès, mais il a finalement fait volte-face.

 

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie