/news/homepage

Couillard refuse de donner sa confiance à Yves Bolduc

Québec

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, refuse dorénavant de renouveler sa confiance envers le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc.

Un journaliste a demandé à Philippe Couillard mardi matin en point de presse s'il avait toujours une confiance absolue et totale envers M. Bolduc et s'il planifiait un remaniement ministériel dans les prochaines semaines.

«Je ne planifie aucun changement aujourd'hui. Notre conseil des ministres est très travaillant et heureux», a rétorqué le premier ministre.

Mais le premier ministre a-t-il toujours confiance en M. Bolduc? «Je suis très heureux de la façon dont le gouvernement travaille en ce moment», a répondu M. Couillard.

En décembre, la même question avait été posée au premier ministre. Il avait été beaucoup plus chaleureux à ce moment.

«Yves Bolduc se dévoue à sa tâche avec beaucoup d'intensité. [...] Yves Bolduc aura l'occasion, au nom du gouvernement et de notre caucus, de présenter notre vision de l'école de l'année 2020-2025, la salle de classe, l'école, comme étant le point central de notre système d'éducation, l'appareil administratif étant un soutien. Je crois qu'il va faire du bon travail et je suis encouragé par les travaux que je vois actuellement», disait M. Couillard en des temps plus heureux.

Rappelons que le ministre Bolduc s'est retrouvé dans l'embarras la semaine dernière en affirmant que les fouilles à nu dans les écoles secondaires étaient permises si c'était «très respectueux». Cette déclaration a fait le tour du monde.

Le premier ministre Couillard a par la suite assuré que les fouilles à nu n'avaient pas lieu d'être dans les écoles de la province.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.