/regional/montreal/montreal

Uber réclame sa dose d'amour

Montréal

Hugo Bourgoin | TVA Nouvelles

La compagnie de transport Uber tente par tous les moyens de sauver sa place dans le marché montréalais.

Uber a fait parvenir ce matin à ses utilisateurs un courriel leur demandant de signer une pétition en ligne destinée aux élus de la métropole.

«Depuis plus d'un an, vous, comme des dizaines de milliers de Montréalais, comptez sur Uber, une option de transport qui répond réellement à vos besoins. Alors imaginez qu'on vienne vous l'enlever! L'administration du maire Coderre cherche par tous les moyens à mettre fin à notre présence dans notre ville et, du même coup, à stopper l'innovation en transport que nous apportons. Si de nombreuses villes comme Chicago, San Francisco ou Washington ont choisi Uber, pourquoi pas Montréal?», peut-on lire dès le début du message.

En quelques heures à peine, plus de 5600 personnes ont virtuellement apposé leur signature, soit plus de 50% de l'objectif de 10 000 noms.

«Dites à vos élus ainsi qu'au maire Coderre, que vous êtes en faveur d'encadrer des options de transport fiables, sécuritaires et abordables comme celles développées par Uber, plutôt que de choisir le statu quo et la protection du monopole du taxi», conclut le message de la compagnie.

Très présente sur les réseaux sociaux, Uber a aussi invité la population a exprimer les avantages de son service en utilisant le mot-clic #MTLabesoindeUber.

La semaine dernière, des centaines de chauffeurs de taxi montréalais ont manifesté boulevard René-Lévesque pour réclamer une action concrète du gouvernement contre Uber.

Dans la même catégorie