/news/homepage

«Mom» Boucher n'est toujours pas un ange

TVA Nouvelles

L'ancien chef de guerre des Hells Angels, Maurice «Mom» Boucher, incarcéré au pénitencier à sécurité maximum de Sainte-Anne-des-Plaines, n'aurait pas raccroché sa veste de criminel et serait très actif depuis sa prison.

D'après le Journal de Montréal, le nom de Boucher qui aura 62 ans en juin, a «refait surface durant une enquête policière menée contre un réseau de trafic de stupéfiants dans la grande région de Montréal».

Confiné à l'Unité spéciale de détention (USD) de Sainte-Anne-des-Plaines, «Mom», comme 70 codétenus, est épié en permanence par plus de 50 caméras permettant aux gardiens d'assurer «une surveillance complète» des lieux, rapporte le quotidien montréalais.

L'ex-Nomads est malgré tout soupçonné par la police d'avoir «obtenu l'aide d'un membre de sa famille pour mener ses affaires à l'extérieur des barreaux de sa cellule».

Ses «ordres» quant à ses activités criminelles en dehors des murs du pénitencier sont-ils donnés lors des visites auxquelles l'ancien motard criminel a droit? Par un cellulaire entré en prison illégalement? Avec la complicité d'un codétenu? Ce n'est pas précisé dans le texte du Journal de Montréal et la police doit se faire avare de commentaires.

Aucune accusation n'a encore été portée contre «Mom» relativement à cette enquête.

Meurtres commandés

Voulant déstabiliser la justice en 1997, Maurice «Mom» Boucher a commandé les assassinats des gardiens de prison Diane Lavigne, Pierre Rondeau et du collègue de ce dernier, Robert Corriveau, qui lui a survécu, quand le fourgon dans lequel les deux hommes se trouvaient a été criblé de balles.

Condamné au terme de son deuxième procès en 2002, Boucher est éligible à une libération conditionnelle au terme de sa peine en 2023.

Selon ce que notre Bureau d'enquête rapportait en octobre dernier, «Mom» était visé par un contrat confié au tueur à gages Gérald Gallant à l'été 2000. La tête de l'ancien chef des Hells était mise à prix pour 250 000 dollars. Depuis son incarcération, il aurait échappé à deux tentatives de meurtre.

Boucher a de plus été évincé des Hells Angels par les leaders du club de motards de l'est du Canada. Le nouveau chef du clan serait Salvatore Cazzetta, fondateur des Rock Machine avec son frère. Le dur à cuire s'est joint aux Hells, il y a une dizaine d'années.

Alliance

Le Journal de Montréal avance que les «Hells Angels ontariens de la section Nomads et la mafia montréalaise ont formé une alliance afin de combler le vide causé par l'incarcération d'une centaine de Hells au Québec depuis six ans».

Gregory Wooley, chef du gang Syndicates, qui avait obtenu ses «patchs» de Maurice «Mom» Boucher aurait «joué un rôle clé dans ce partenariat d'affaires, ayant lui-même orchestré une alliance entre les gangs de rue Bleus et Rouges, à Montréal, depuis 2012».

L'ancien Hells Wooley serait devenu un allié du clan mafieux des Rizzuto. Il a été vu en compagnie de Salvatore Cazzetta aux funérailles de Vito Rizzuto.