/regional/montreal/montreal

Lino Zambito témoigne pour la Ville

Congédiement d'un ingénieur

Améli Pineda

L'entrepreneur Lino Zambito est formel: c'est lui qui a payé les voyages de l'ingénieur de la Ville de Montréal Yves Themens qui conteste son congédiement devant la Commission des relations de travail.

«M. Themens a voyagé à deux reprises aux frais de Construction Infrabec, la compagnie dont j'étais vice-président», a déclaré M. Zambito, devant le commissaire Pierre Cloutier.

Yves Themens, qui était ingénieur à la Ville de Montréal jusqu'en 2013, se défend d'avoir séjourné à l'extérieur du pays aux frais de M. Zambito.

«Je ne comprends pas pourquoi il continue à nier, je ne crois pas qu'il s'en sorte. Il vient de se lancer dans la gueule du loup avec cette contestation parce que les preuves sont là», a commenté M. Zambito à la suite de son témoignage, ajoutant qu'il estime que «la balloune de Themens est pétée».

Éclaboussé devant la commission Charbonneau par des révélations sur sa proximité avec des entrepreneurs en construction et les irrégularités dans sa gestion des contrats, M. Themens nie les allégations.

Il a été congédié à la suite d'une enquête interne révélant qu'il conservait de nombreuses photos de ses voyages avec des entrepreneurs en construction, dont M. Zambito.

M. Themens possédait également les coordonnées personnelles de plusieurs entrepreneurs qui avaient des contrats avec la Ville.

Voyages de golf

En février 2012, M. Themens aurait notamment séjourné en République dominicaine dans une résidence appartenant au beau-frère et partenaire d'affaires de Lino Zambito au sein d'Infrabec, Peter Laschuck.

«Tout ce qui se faisait avec les fonctionnaires de la Ville, c'était toujours aux frais des entrepreneurs, a souligné M. Zambito. Je ne les ai jamais vus mettre la main dans leur poche lors de ces séjours. C'était principalement des activités de golf et c'était à nos frais.»

Quelques mois plus tard, à la fin du mois de novembre, il s'est envolé pour le Mexique, où il a été reçu à l'hôtel Marival, qui appartient aussi à la famille Zambito.

Lors de ces deux voyages, M. Themens était accompagné de ses collègues Luc Leclerc et Gilles Surprenant, qui ont admis devant la commission Charbonneau leurs stratagèmes.

«Ils payaient leurs billets d'avion pour ne pas laisser de traces, mais M. Leclerc et M. Surprenant me demandaient toujours de les rembourser comptant le prix du billet par la suite. M. Themens ne me l'a pas demandé, mais son hébergement et les principales activités étaient facturés à ma compagnie», a-t-il précisé.

Allégations niées

Jocelyne Mallette, chef de division en soutien-conseil à la Ville, a également témoigné de l'attitude de M. Themens lorsqu'il a été informé de son congédiement.

Elle a indiqué au commissaire être restée surprise devant la réaction de M.Themens qui minimisait les faits qui lui étaient reprochés.

Mme Mallette a assuré durant son témoignage que la Ville a laissé à M. Themens l'opportunité de fournir des informations qui pourraient contribuer à l'enquête et changer la décision de son congédiement.

M. Themens n'a cependant fourni aucune nouvelle information sinon que tenté de convaincre ses supérieurs de trouver un terrain d'entente avec la Ville en négociant une rétrogradation. Devant la gravité des gestes qui lui étaient reprochés, «cette avenue était impossible», a soutenu Mme Mallette.

M. Themens a contesté la décision de la Ville, car il estime que son congédiement était «sans causes justes et suffisantes».

L'ancien ingénieur est aussi accusé de parjure pour avoir menti à la commission Charbonneau sur les cadeaux qu'il a reçus de la part d'entrepreneurs.

Deux autres témoins de la Ville doivent être entendus le 13 mai prochain.

Révélations de l'enquête interne

2900 photos personnelles sur l'ordinateur de fonction d'Yves Themens
27 fichiers contenant des photos XXX (acte sexuel)
15 fichiers contenant des photos XX (personnes nues)
10 fichiers contenant des photos X (personnes partiellement nues)
1153 contacts sur son téléphone, dont plusieurs numéros personnels d'entrepreneurs en construction