/news/homepage

Alexandre Cloutier veut aider les enfants autistes

Candidat à la direction du PQ

Le candidat à la direction du Parti québécois (PQ), Alexandre Cloutier, promet de tout faire pour venir en aide aux parents d'enfants autistes s'il devient chef de sa formation politique.

Le député de Lac-Saint-Jean veut notamment réduire les délais d'attente, offrir de la formation aux parents et créer un centre de l'autisme où tous les services se trouveraient.

(TVA Nouvelles)

«Je souhaite également aider les parents qui ont des enfants ayant un trouble d'apprentissage du langage», précise-t-il.

Il ajouterait jusqu'à 175 psychologues dans le réseau et développerait des activités pour les personnes de 21 ans et plus qui ont une déficience ou un trouble du spectre de l'autisme.

«On scolarise les enfants autistes jusqu'à 21 ans, mais après ça, il y a un vacuum de services épouvantables», précise la comédienne Guylaine Guay, mère des deux enfants autistes de 12 et 14 ans.

Cette dernière déplore la «confusion» dans laquelle les familles comme la sienne naviguent, ne sachant pas «où se diriger exactement».

(TVA Nouvelles)

«Ça fait six ans qu'on est sur une liste d'attente. Nous avons reçu pour la première fois il y a deux semaines notre travailleur social du centre de réadaptation», détaille-t-elle.

Alexandre Cloutier désire donc ajouter 80 millions de dollars supplémentaires dans les services sociaux, qu'il compte financer par l'abolition de l'incorporation des médecins.

«Il faut arrêter de se préoccuper uniquement de ce qui saigne physiquement, des urgences. Il faut se préoccuper des urgences sociales», croit également la députée de Joliette et soutien de M. Cloutier, Véronique Hivon.

Selon une récente étude américaine, parmi les enfants de 8 ans, 1 sur 68 serait touché par le trouble du spectre de l'autisme.

Dans la même catégorie