/regional/montreal/montreal

Copinage à Boucherville?

La contestation s'organise

TVA Nouvelles

À Boucherville, des citoyens accusent le maire Jean Martel de copinage. La Ville a embauché son ex-agent officiel de campagne électorale, Roger Maisonneuve, comme directeur général sans que le poste n'ait été affiché.

La contestation visant à bloquer l'entrée en fonction de Roger Maisonneuve s'organise.

Certains parlent de conflit d'intérêts, d'autres de copinage, chose certaine, l'embauche controversée de M. Maisonneuve fait maintenant la manchette depuis quelques jours localement.

TVA Nouvelles a appris que le citoyen Sébastien St-François demandera lundi à la Commission municipale et au commissaire aux plaintes du ministère des Affaires municipales d'enquêter sur cette affaire.

Sébastien St-François (Crédit photo: TVA Nouvelles)

«Cette personne qu'on a désignée pour devenir directeur général n'a pas d'expérience du milieu municipal et aussi je trouve que l'ensemble du conseil municipal est en conflit d'intérêts dans ce dossier», explique Sébastien St-François.

«Le processus aurait de l'être plus transparent, on aurait du annoncer le poste on seulement à l'interne, mais aussi à l'externe», précise Danielle Pilette, professeure en gestion municipale à l'UQAM.

Joint au téléphone, Roger Maisonneuve dit être basé à Boucherville depuis de 40 ans et avoir de l'expérience en gestion au privé, droit de la construction ainsi que dans le milieu communautaire.

«C'est un citoyen très impliqué, se défend le maire de Boucherville, Jean Martel. C'est son désir de s'impliquer dans le milieu et la confiance qu'on avait dans ses qualités de leader».

Le maire de Boucherville, Jean Martel (Crédit photo: TVA Nouvelles)

L'entrée en fonction de Roger Maisonneuve est prévue au début du mois de mai.