/news/homepage

Chirurgies et médicaments de perte de poids à éviter

Obésité des enfants

Les médicaments et les chirurgies pour perdre du poids ne sont pas recommandés pour les enfants obèses ou en surpoids, selon de nouvelles lignes directrices émises lundi par le Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs (GECSSP).

Au Canada, un enfant sur trois est considéré soit en surpoids ou obèse et la prévalence de l'obésité juvénile a plus que doublé au cours des 40 dernières années.

«L'obésité juvénile est l'un des principaux défis de santé du Canada», a déclaré la Dre Patricia Parkin, présidente du groupe de travail sur l'obésité juvénile du GECSSP. «Il est essentiel que les professionnels en soins primaires surveillent régulièrement la croissance et entreprennent un dialogue ouvert avec les familles, afin d'encourager des profils de croissance sains», a-t-elle ajouté.

Le GECSSP a émis des lignes directrices concernant le rôle du médecin de famille dans le suivi de l'obésité juvénile. Pour les enfants et les jeunes qui sont en surpoids ou obèses, le Groupe d'étude recommande que les professionnels en soins de santé primaires proposent des interventions comportementales structurées (régime, exercice physique, etc.) visant la perte de poids.

Les professionnels en soins de santé primaires ne devraient pas leur prescrire systématiquement l'Orlistat - un médicament pour la perte de poids - ni leur proposer une intervention chirurgicale visant la perte de poids.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.