/news/homepage

Un plan pour la sécurité des cyclistes d'ici l'automne?

Annonce de Robert Poëti

Le ministre des Transports, Robert Poëti, a indiqué dimanche qu'il espérait présenter d'ici la fin de la session parlementaire ou au plus tard à l'automne ses recommandations pour modifier quelques articles du Code de la sécurité routière afin d'assurer davantage la sécurité des cyclistes.

Présent à la conférence de presse visant à annoncer un nouveau financement pour le Grand Prix cycliste de Montréal, M. Poëti a estimé que la cohabitation entre les adeptes de la bicyclette, les camionneurs, les automobilistes et les piétons doit être plus adéquate.

«Il ne faut pas oublier qu'en milieu urbain, plus de la moitié des gens utilisent le vélo pour travailler, a-t-il indiqué, sans toutefois dévoiler la teneur des modifications envisagées. Il y aura un effort important réalisé pour permettre à tous de rouler dans un contexte plus sécuritaire.»

De plus, celui portant également le chapeau de ministre responsable de la région de Montréal a précisé qu'il «avait consulté» plusieurs intervenants afin d'élaborer et de développer des idées en ce sens. Entre autres, l'homme d'affaires et sommité du cyclisme, Louis Garneau, s'est associé bénévolement à Québec dans le cadre d'une réflexion commune.

Cependant, l'une des conclusions émanant de cette réflexion, est qu'avant de proposer de nouvelles règles, il faut veiller à ce que les utilisateurs des routes de la province, incluant les cyclistes, soient suffisamment protégés et surtout, mieux informés. Aux yeux du ministre, un ancien policier de la Sûreté du Québec, ce n'est pas toujours le cas.

«Je suis déçu de voir certains ne pas porter de casque et ne pas s'arrêter à un feu rouge, a-t-il précisé. Le casque fait d'ailleurs partie de l'équipement des athlètes de niveau élite qui seront ici pour le Grand Prix en septembre et il n'y a rien justifiant qu'on le laisse de côté. [...] Au cours des prochaines semaines, on effectuera également une nouvelle campagne de publicité pour sensibiliser la population à un meilleur partage de la route.»

Un message à Coderre

Robert Poëti en a aussi profité pour lancer une petite flèche au maire de Montréal, Denis Coderre. Ce dernier, qui arborait un chandail du Canadien, avait été filmé la veille dans les rues de la ville au moment où il roulait à vélo sans casque. Le ministre ne s'est pas fait prier pour lui offrir en cadeau la pièce d'équipement manquante à son arsenal pendant le point de presse.

Quant au principal intéressé, il a affirmé que la sécurité des fervents de la bicyclette constituait une priorité pour lui.

«Dans ce dossier, on ne se traîne pas les pieds, je vous l'assure. On ne veut pas faire de la politique sur le dos des cyclistes et on prendra des mesures préventives, a spécifié le maire. Toutefois, tous doivent y mettre du sien pour trouver des solutions favorisant une bonne cohabitation sur les routes.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.