/regional/montreal/montreal

Le ministre veut s'entretenir avec l'université

Ouvrages radicaux

La bibliothèque musulmane de l'université Concordia qui propose des ouvrages de prédicateurs radicaux refuse de les retirer, mais le ministre de l'Éducation veut s'en mêler.

Parmi les ouvrages recensés par TVA Nouvelles à la bibliothèque islamique de la Muslim Student Association, on retrouve des publications comme celles de Bilal Philipps.

Philipps explique ici qu'il est légitime pour un homme de 50 ans de marier une ado de neuf ou 10 ans, pourvu qu'elle soit pubère.

Celle de Youssef Qaradaoui qui justifie les mutilations sexuelles chez les femmes, les meurtres d'homosexuels et prône la conquête de l'Europe par les musulmans.

Après la diffusion de notre reportage, le doyen aux affaires étudiantes, Andrew Woodall, a convoqué la MSA. La direction de Concordia avait déclaré «dès qu'elle a été informée des préoccupations soulevées, l'Association a retiré les ouvrages controversés des rayons de son centre de documentation.»

Deux mois plus tard, les ouvrages controversés semblent encore là, sur le site Web.

Le bureau de la MSA n'a pas rappelé TVA Nouvelles et la direction de Concordia, qui fournit gratuitement les locaux à la bibliothèque islamique, n'a pas répondu à notre demande d'entrevue.

Selon sa porte-parole, il n'est plus question de retirer des livres, tant que ce n'est pas illégal.

«L'Université fournit des locaux à un grand nombre d'associations étudiantes dont la diversité reflète celle de notre communauté», a-t-elle dit par courriel.

«C'est encore une fois prendre des fonds, prendre des ressources de l'université, et traiter la librairie de l'association étudiante comme si c'était une librairie qui appartenait et qui a les mêmes responsabilités qu'une librairie générale», affirme Marc Lebuis de l'organisme Point de bascule.

Le ministre de l'Éducation va rencontrer le recteur de Concordia au cours des prochains jours. Son bureau précise que François Blais tient à aborder la question de la bibliothèque islamique au cours de cet entretien.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.