/finance/homepage

Valleyfield : CSX inaugure son terminal intermodal de 110M$

TVA Nouvelles

Agence QMI

Les entreprises de la région de Montréal comptent maintenant une nouvelle infrastructure à la fine pointe technologique pour exporter leurs produits aux États-Unis.

Le transporteur ferroviaire américain CSX (CSX) (NYSE) a en effet inauguré lundi son terminal intermodal situé dans le parc industriel Perron, à Salaberry-de-Valleyfield, construit à un coût de 110M$.

L’infrastructure donne accès au réseau ferroviaire de CSX, qui rejoint les États de l’Atlantique et du Sud-est américain. Sa desserte rejoint près des deux consommateurs américains sur trois.

Le terminal, qui fait 36 hectares, est situé à proximité du port de Valleyfield et permet de combiner les modes de transport fluvial, ferroviaire et portuaire. Il comprend  cinq kilomètres de rail et utilise trois grues-portiques sur pneus pour transférer les conteneurs entre les trains et les camions. Sa capacité de transbordement est de 110 000 conteneurs par année.

Le gouvernement du Québec a collaboré financièrement au projet. En plus de travaux de réaménagement d’intersections de l’autoroute 530 au coût de 6,6M$, le ministère des Transports a accordé une aide de 6M$ en vertu du Programme d'aide visant la réduction ou l'évitement des émissions de gaz à effet de serre (PAREGES). Investissement Québec a aussi appuyé le projet, de la planification jusqu’à son lancement.

«Pour la région de Salaberry-de-Valleyfield, ce terminal constitue un point d'ancrage pour la création de nouvelles entreprises et de nouveaux emplois, ici au Québec », a déclaré le ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la Stratégie maritime, Jean D'Amour.

Pour sa part, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a souligné que le terminal faisait de la ville «une porte d'entrée stratégique du corridor de commerce international Québec-Ontario avec les États-Unis et le Mexique, dans le cadre de l'ALENA».

Basée à Jacksonville, en Floride, CSX Corporation est l’une des plus importantes sociétés ferroviaires en Amérique du Nord. Son réseau de 34 000 km compte plus de 240 chemins de fer et 70 ports océaniques et fluviaux.