/news/homepage

18 candidats aux partielles dans Chauveau et Jean-Talon

DGEQ

Alors que la période pour soumettre sa candidature dans les circonscriptions de Chauveau et de Jean-Talon, dans la région de Québec, prenait fin samedi après-midi, le directeur général des élections a annoncé les noms des 18 candidats officiels qui se présentent aux partielles du 8 juin.

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, s'est rendu dans ces circonscriptions dimanche pour appuyer ses candidats: l'ancienne journaliste Jocelyne Cazin dans Chauveau, et l'homme d'affaires Alain Fecteau dans Jean-Talon. En compagnie de ses deux recrues, M. Legault en a profité, en point de presse, pour interpeller le gouvernement libéral sur les tarifs d'électricité élevés.

Pour sa part, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, était dans ces circonscriptions samedi pour appuyer ses candidats Véronyque Tremblay, dans Chauveau, et Sébastien Proulx, dans Jean-Talon.

Dans Chauveau se présentent aussi Marjolaine Bouchard de Québec solidaire, Sébastien Couture du Parti québécois, et Stéphanie Grimard, d'Option nationale, Frank Malenfant du Parti des sans parti, Manuel Mathieu de l'Équipe autonomiste et Adrien Pouliot du Parti conservateur du Québec.

Dans Jean-Talon, les autres candidats sont Sol Zanetti - qui est le chef d'Option nationale -, Clément Laberge du Parti québécois, Amélie Boisvert de Québec solidaire, Sylvain Rancourt du Parti conservateur du Québec, Stéphane Pouleur de l'Équipe autonomiste, Sylvain Drolet du Parti des sans parti, Grégoire Bonneau-Fortier du Parti indépendantiste et Elodie Boisjoly-Dubreuil du Parti vert du Québec.

En avril dernier, l'ancien député de Chauveau, Gérald Deltell, de la CAQ, a annoncé qu'il quittait la politique provincial pour se joindre aux conservateurs et faire campagne lors des élections fédérales cet automne. Dans Jean-Talon, l'ancien ministre de l'Éducation Yves Bolduc a donné sa démission en février après plusieurs controverses.

Les élections partielles ont lieu le 8 juin. Le vote par anticipation se déroulera le 31 mai et le 1er juin.