/news/world

Hommage touchant d'un maître à son fidèle compagnon

Son chien l'aide à combattre un cancer

Un photographe et surfeur de l'Oregon a rendu le plus bel hommage qui soit à son fidèle compagnon, son chien Denali, mort après 14 ans d'amitié, d'épreuves et d'aventures.

Dans un court métrage de plus de sept minutes, Ben Moon relate la vie de son meilleur ami en empruntant sa voix, racontant ses souvenirs dans la peau de son chien alors que défilent photos et images du duo inséparable.

«Je suis pas mal certain que Ben sait que je vais mourir», entend-on au tout début. Je ne sais pas si c'est le cancer ou autre chose, mais il m'amène avec lui dans tous les endroits où on allait avant et il me surveille de près.»

Ben Moon et Denali (Crédit photo: gracieuseté Ben Moon/New York Daily News)

«L'autre jour, il m'a demandé de lui faire savoir quand j'allais être prêt à partir. Il m'a dit qu'il ne voulait pas que je souffre», poursuit la voix.

Ben Moon a rencontré ce chien de race mixte husky et pitbull dans un refuge alors qu'il avait huit mois. Tout au long des années, le surfeur a trimballé son ami à quatre pattes dans ses multiples aventures, du désert aux plus belles plages de l'Ouest américain, relate le New York Daily News.

«Il n'y a pas de manière facile de dire au revoir à un ami, spécialement lorsqu'il t'a soutenu dans tes moments les plus noirs», a écrit Ben Moon en guise de description sur la plateforme de viédopartage Vimeo.

Ben Moon et Denali à l'hôpital à 2004 (Crédit photo: gracieuseté Ben Moon/New York Daily News)

Et des moments difficiles, Moon en a vécu. En 2004, les médecins lui ont diagnostiqué un cancer de stade 3. Denali a refusé de quitter la chambre d'hôpital de son maître, attendant qu'il revienne de ses traitements de chimiothérapie pour se coucher à ses côtés.

Plusieurs médias ont rapporté cette histoire touchante. Selon le New York Daily News, Denali est mort en janvier 2014 à 14 ans, une semaine après que Ben Moon ait terminé le tournage de son film qu'il a simplement intitulé Denali.

Ben Moon et Denali (Crédit photo: gracieuseté Ben Moon/New York Daily News)