/news/culture

Vincent Vallières donne tout malgré la pluie

FrancoFolies

Karl-Philip Vallée

La pluie n'a pas découragé les fidèles de Vincent Vallières, qui sont venus par milliers jeudi soir assister à son concert qui a débuté sur les coups de 21h sur la place des Festivals, dans le cadre des FrancoFolies de Montréal.

Dès les premières notes de la pièce «Le temps est long», le public a semblé oublier le ciel gris et l'orage qui s'abattait pour entonner les paroles avec le Sherbrookois, qui a poursuivi avec Le monde tourne fort.

«C'est bizarre à dire avec la température qu'il fait, mais l'été est là pour nous», a lancé l'auteur-compositeur-interprète à une armée d'irréductibles qui continuait de grossir malgré la pluie qui redoublait d'intensité.


(Crédit photo: Agence QMI)

«C'est notre premier spectacle extérieur cet été, a ajouté Vincent Vallières. La dernière fois qu'on a joué sur la place des Festivals, à la mi-février [pour Montréal en lumière], madame la nature a décidé de nous envoyer un -35ºC avec des bourrasques pis du vent. Mais on a joué quand même, parce qu'on n'est pas des lopettes! Pis on va rester avec vous autres ce soir.»

Les festivaliers ont cette fois-ci troqué leurs tuques pour des parapluies et des imperméables dans l'espoir d'entendre les plus grands succès de l'artiste.Ils n'ont pas été déçus, puisque Vincent Vallières a choisi d'y aller avec Mélie et Café Lézard, avant de poursuivre avec Le temps passe.


(Crédit photo: Agence QMI)

Le rythme effréné des premières chansons s'est légèrement adouci le temps d'une «Lili» avant laquelle le chanteur a remercié la foule pour son énergie.

«Quand on était jeunes, dans nos rêves les plus fous, on s'imaginait sur une scène extérieure... et il faisait beau», a plaisanté Vincent Vallières, juste au moment où le toit de la scène déversait deux trombes d'eau entre l'artiste et la foule.

S'en est suivi une chanson de circonstance, En attendant le soleil, devant un parterre toujours aussi nombreux.

Quelques minutes plus tard, Salomé Leclerc est venue surprendre la foule en accompagnant le maître de la scène le temps de Chacun dans son espace.

«Ça fait longtemps que je ne l'ai pas jouée, celle-là. Ça me fait plaisir de la partager avec toi», a-t-il précisé en s'adressant à la nouvelle lauréate du volet québécois du 20e Prix Félix-Leclerc de la chanson.

La jeune femme a d'ailleurs pu profiter de la scène un peu plus longtemps en entonnant Le bon moment, une chanson tirée de son album 27 fois l'aurore.

Vincent Vallières est ensuite revenu pour près de dix autres chansons, dont Je pars à pied, OK On part et Pas à vendre, avant de souhaiter bonne soirée à la foule.

«Merci beaucoup, on va s'en rappeler longtemps de celle-là!» Le public a évidemment réclamé un rappel, bien mérité dans les circonstances. C'est Février et «On va s'aimer encore» qui ont achevé 1h30 de concert, au plus grand plaisir d'une foule trempée qui s'était légèrement réduite au cours de la soirée.