/news/law

Magnotta cherche l'amour sur Internet

TVA Nouvelles

Luka Rocca Magnotta, qui purge une sentence à vie pour le meurtre de l'étudiant chinois Jun Lin, s'affiche sur un site de rencontres pour détenus.

Six mois seulement après sa condamnation, Magnotta semble visiblement avoir besoin de compagnie. Dans la description qu'on peut lire sur sa fiche de présentation, Magnotta se présente comme un homme blanc de 33 ans, 5' 11'', 175 livres, né le 24 juillet 1982.

Il dit chercher un homme blanc, entre 28 et 38 ans, et ‘en forme'. Le meurtrier affirme vouloir entrer en contact avec une personne loyale, idéalement éduquée, financièrement et émotionnellement «stable» pour une relation à long terme, peut-on lire sur le site Canadian Inmates Connect.

 

(Canadian Inmates Connect)

 

«Si vous croyez être mon prince charmant, faites-moi parvenir une lettre détaillée avec au moins deux photos. Seulement ceux qui me semblent compatibles vont recevoir une réponse. Demandes sérieuses seulement. Tout message non sollicité sera rejeté», a écrit celui qui a tué et dépecé Jun Lin.

La raison pour laquelle il est emprisonné n'est pas mentionnée sur la fiche, et sa date de sortie prévue indiquée est 2037.

L'adresse de correspondance est celle du pénitencier Archambault, à Sainte-Anne-des-Plaines.

Le site Canadian Inmates Connect permet aux détenus de s'afficher sur Internet afin de faire des rencontres derrière les murs de la prison.

Le tout est parfaitement légal. Les fiches de nombreux autres détenus sont également disponibles.

La propriétaire et fondatrice du site, Melissa Fazzina, a confirmé lundi à l'Agence QMI que Magnotta en était devenu membre depuis dimanche.

Emprisonné à la prison de Rivière-des-Prairies lors de son procès, Luka Rocco Magnotta recevait déjà de nombreuses lettres d'admirateurs d'un peu partout dans le monde, avait confié une source.

Peu de temps avant le début de son procès, Magnotta s'était ensuite épris d'un infirmer du centre de détention.

Le meurtrier n'était pas seulement tombé amoureux, il lui avait aussi envoyé une lettre très crue et avait même tamisé les lumières de sa cellule en espérant une visite romantique.

Luka Rocca Magnotta a été condamné à la prison à vie en décembre dernier, sans possibilité de libération avant 25 ans, pour le meurtre prémédité de Jun Lin.

Le jury a également rendu des verdicts de culpabilité sur les quatre autres chefs d'accusation, et l'avait déclaré coupable d'outrages à un cadavre, de production et de distribution de matériel obscène, d'utilisation illégale de la poste et de harcèlement envers le premier ministre canadien, Stephen Harper, et des membres du Parlement.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie