/finance/homepage

Les terrains de la raffinerie Shell vendus à un grutier

TVA Nouvelles

Archives Agence QMI

Des terrains de 500 000 pieds carrés situés dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve ont été vendus pour près de 5 millions $ à un jeune grutier qui rêve de créer un empire de la grue au Québec.

Selon des documents notariés consultés par la chaîne Argent, les terrains ont été acquis par une compagnie à numéro pour un montant de 4,9 millions $.

Derrière cette compagnie se trouve la compagnie Grues JM Francoeur, selon une recherche effectuée au Registre des entreprises du Québec (REQ).

Contacté par Argent, le président de la compagnie, Stéphane Francoeur, a reconnu qu’il était l’acquéreur des terrains. Il a dit que son entreprise avait besoin de ces terrains pour combler un besoin d’espace littéralement en explosion.

En 11 ans, son chiffre d’affaires est passé de 1 à 25 millions $. « Notre croissance a été exponentielle. Je suis limité dans mon espace, j’ai besoin de beaucoup plus », dit-il.

Parti de presque rien, Stéphane Francoeur dit avoir fait un million dès la première année en offrant un service de location de grues à des entreprises. Il s’est associé avec deux de ses frères, dont un est aussi grutier de formation. « Depuis ce temps-là, ça n’a pas arrêté, on n’arrête pas de grossir », dit-il.

Dans un premier temps, Stéphane Francoeur prévoit installer un entrepôt et un garage sur les quelque 500 000 pieds carrés de terrain.

Il a expliqué que les terrains pourraient ensuite servir à d’autres activités plus élaborées. « Ce n’est pas normal que toutes les grues utilisées au Québec soient fabriquées à l’extérieur du Québec », a-t-il dit, sans vouloir donner trop de détails.