/news/law

Un examen psychiatrique demandé pour Sylvain Fournier

Touriste français assassiné

Kathryne Lamontagne

Un examen psychiatrique a été demandé lundi après-midi au palais de justice de Québec par l'avocat de Sylvain Fournier, qui fait face à de lourdes accusations de meurtre et de tentative de meurtre pour s'en être pris à un couple de touristes français.

Vêtu d'une combinaison blanche et menotté aux poings, Fournier, 41 ans, a comparu devant le juge Steve Magnan. Il a été accusé d'avoir causé la mort de Joachim Aracil, 82 ans, et d'avoir tenté de causer la mort de son épouse, Arlette Aracil, 76 ans. Il est aussi accusé d'avoir menacé de mort deux voisins.

Me Louis-Michel Côté a demandé une évaluation concernant l'aptitude à comparaître de son client. Ce dernier, qui a multiplié les regards furtifs en direction de la salle d'audience, devra donc subir un examen à l'Institut universitaire en santé mentale de Québec avant de revenir à la cour, lundi. Il restera détenu jusque-là.

Selon les informations recueillies par le «Journal de Québec», l'accusé avait été déclaré non criminellement responsable en 2005 après avoir été jugé à la suite d'une agression armée avec lésions corporelles et vol. Selon le dossier de la cour, il se serait attaqué à sa propre mère, à qui il aurait dérobé des clefs.