/buzz/homepage

De la «meth» dans son milkshake?

Restauration rapide en Californie

Un homme poursuit la chaîne de restauration rapide In-N-Out Burger en Californie affirmant qu'il a trouvé deux comprimés de métamphétamine dans son milkshake.

Selon le New York Daily News, Fred Maldonado prétend avoir été indisposé après avoir consommé un lait frappé acheté au In-N-Out Burger à Downey, situé au sud-est de Los Angeles, en mars 2014.

Il aurait bu ladite boisson dans sa chambre d'hôtel et se serait couché immédiatement après, souffrant de divers symptômes. Le lendemain matin, en regardant au fond du verre, M. Maldonado y aurait trouvé deux capsules et une serviette de table.

Il est alors retourné au restaurant pour expliquer le tout au gérant. Ce dernier, après s'être excusé, lui a offert un burger gratuit.

«Le plaignant n'a pas tout de suite su ce que contenaient les deux capsules, mais des tests réalisés plus tard ont révélé qu'il s'agissait bien de comprimés de métamphétamine», écrit la poursuite dans un document déposé devant la cour de Los Angeles le 29 juillet 2015.

Fred Maldonado affirme avoir souffert de nausées et de grave détresse mentale. Il accuse entre autres la chaîne de restauration rapide de négligence.

«La sécurité de nos clients est l'une de nos priorités. Nous allons nous défendre avec vigueur contre ces allégations sans fondement», s'est contenté de répondre le vice-président de In-N-Out Burger, Arnie Wensigner, dans un communiqué rapporté par CBS.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.