/news/politics

Le NPD en forte montée, après le déclenchement des élections

TVA Nouvelles

Un sondage de la firme torontoise Forum Research mené immédiatement après le déclenchement de la campagne électorale dimanche donne une confortable avance de 11 points au NPD sur les conservateurs dans les intentions de vote.

Les résultats de l'enquête d'opinion publiés lundi par le Toronto Star révèlent que 39% des répondants auraient voté pour le parti de Thomas Mulcair si des élections avaient eu lieu dimanche, comparativement à 28% pour les conservateurs et à 25% pour les libéraux.

Les néo-démocrates creusent donc l'écart de façon marquée sur les conservateurs depuis la semaine dernière. Le NPD gagne ainsi 6 points de pourcentage tandis que le Parti conservateur perd 5 points.

La semaine dernière, le NPD et le Parti conservateur étaient nez à nez. Les libéraux, quant à eux, sont demeurés stables.

C'est la première fois que les néodémocrates ont plus de dix points d'avance sur les conservateurs.

En extrapolant les résultats de son sondage, Forum Research calcule que le NPD aurait gagné 160 circonscriptions et aurait formé un gouvernement minoritaire. Les conservateurs auraient remporté 118 circonscriptions, alors que les libéraux en auraient gagné 58. Le Bloc québécois aurait été limité à un seul siège.

 

Dans les provinces

 

Le sondage de dimanche révèle aussi que le NPD domine dans les intentions de vote au Québec, en Atlantique et en Colombie-Britannique.

Au Québec, le NPD a obtenu 38% de la faveur populaire comparativement à 23% pour le Parti libéral. Le Bloc arrive 3e avec l'appui de 19% des répondants alors que les conservateurs sont 4e avec 17%.

Le sondage mené par téléphone auprès de 1399 électeurs indique que 31% des répondants croient que Thomas Mulcair serait le meilleur premier ministre comparativement à 24% qui favorisent Stephen Harper et 22% qui donnent leur appui à Justin Trudeau. MM. Mulcair et Harper étaient nez à nez dans cette catégorie, la semaine dernière.

L'enquête d'opinion révèle aussi que les hommes (34%) sont plus enclins à voter conservateur que les femmes (22%), alors que c'est l'opposé chez le NPD qui attire une proportion plus forte de femmes (42%) que d'hommes (35%). Même situation chez les libéraux qui attirent l'intérêt de plus de femmes (27%) que d'hommes (23%).

La campagne électorale durera 11 semaines. Le scrutin général a lieu le 19 octobre.