/news/homepage

Des manifestants perturbent le lancement du livre de Mulcair

Élections fédérales

Des militants environnementaux ont perturbé, lundi matin, une activité du chef néo-démocrate, Thomas Mulcair, à Toronto.

M. Mulcair procédait au lancement de son autobiographie Le courage de ses convictions à Toronto lorsque des personnes avec des manifestants dénonçant le projet d'oléoduc Énergie Est de TransCanada l'ont interrompu.

«Nous voulons entendre votre position sur Énergie Est», a lancé en anglais l'un d'eux.
«Stoppez Énergie Est», a-t-il poursuivi.

«Si le projet devait être incompatible avec le plan d'action national sur les changements climatiques, diriez-vous non au projet?» a lancé un autre manifestant.

«Bien sûr. La raison pour présenter une nouvelle approche est de s'assurer que nous prenons en considération les changements climatiques lorsque nous analysons un projet», a répliqué M. Mulcair.

En fin d'après-midi lundi alors qu'il procédait au lancement montréalais de son ouvrage, M. Mulcair a indiqué qu'il n'existe pas de système complet et fiable d'évaluation environnementale au Canada.

«Les gens sont inquiets pour l'environnement, pour leur communauté. M. Harper n'a que lui-même à blâmer», a lancé le chef du NPD.

M. Mulcair a d'ailleurs signalé que la présence de manifestants à des événements fait partie de la démocratie.

«Les gens étaient suffisamment satisfaits pour rester, demander une photo, acheter un livre et me demander de le signer. De toute évidence, ils devaient être assez satisfaits de la réponse qu'ils ont eue», a réagi M. Mulcair.

Le projet de pipeline Énergie Est vise le transport sur quelque 4600 km d'environ 1,1 million de barils de pétrole par jour de l'Alberta et la Saskatchewan vers les raffineries et terminaux portuaires de l'Est du Canada.

Dans la même catégorie