/news/politics

Trudeau et Harper à couteaux tirés

Charles-A. Gagnon | Agence QMI

Le chef libéral Justin Trudeau a indiqué lundi que l'engagement électoral de son adversaire conservateur Stephen Harper pour criminaliser les déplacements dans des régions de pays étrangers contrôlées par des groupes terroristes «n'est pas sérieux».

MM. Trudeau et Harper partagent des positions opposées en matière de droits de la personne en lien avec la promesse des conservateurs d'interdire les voyages dans certaines régions où des groupes terroristes, comme le groupe armé État islamique, sévissent.

Selon le gouvernement, une telle mesure vise à mieux protéger les Canadiens contre ceux qui se rendent dans ces zones dangereuses avec l'intention de revenir au Canada pour commettre des actes terroristes.

Les zones qui seront frappées par cette mesure n'ont pas été révélées par le premier ministre lors de son annonce, mais elles pourraient se fonder sur les mêmes qu'a ciblées l'Australie en Syrie et en Irak. On ignore aussi quelles pourraient être les sanctions.

«Le Canada est un pays qui respecte les droits des gens», a plaidé Justin Trudeau, lundi.

«Chaque fois qu'un gouvernement décide de limiter ces droits, il doit être en mesure de répondre aux questions sur les raisons qui le poussent à dire que c'est nécessaire, et être clair sur son plan. M. Harper n'a rien fait de cela», a continué le chef libéral, accusant M. Harper de vouloir se faire du bénéfice politique.

Le premier ministre Harper a indiqué lundi qu'Ottawa ne recommande à personne de voyager dans ces régions, et que si ça devait être le cas, d'en avertir le gouvernement.

«Il n'y a pas de droit humain d'aller rendre visite à l'État islamique. Sérieusement», a riposté M. Harper.

«Les Canadiens veulent que nous adoptions une position ferme sur ces questions, et c'est ce que nous faisons», a ajouté M. Harper.

«Ce ne sont pas des régions que les familles vont visiter, ce sont des régions où les terroristes tuent des visiteurs», a souligné Stephen Harper.

Dans la même catégorie