/news/homepage

Harper promet 52 millions $

Terminaux de croisières de Québec et Montréal

Marc-André Gagnon

Souhaitant appuyer la stratégie maritime québécoise, le premier ministre sortant, Stephen Harper, s'est engagé mardi matin à investir 26 millions $ au terminal de croisière de Québec et autant pour celui projeté à la jetée Alexandra, à Montréal.

Si le chef conservateur est réélu, il s'agira des premiers gestes posés dans le cadre d'une nouvelle initiative fédérale baptisée «Prospérité maritime Québec».

Dans son dernier budget provincial, le gouvernement du Québec a réservé 35 millions $ pour l'agrandissement du terminal de croisière Ross Gaudreault, de Québec, évalué à 89,5 millions $.

Québec a également prévu d'investir 20 millions $ dans le terminal de croisière de 78 millions $ de la jetée Alexandra.

Satisfaction à Québec

Heureux de cette promesse du premier ministre Harper, le PDG du Port de Québec, Mario Girard invite maintenant les chefs des autres partis à emboîter le pas.

«On en veut des croisières à Québec. On veut les développer, on veut doubler le nombre de croisiéristes d'ici dix ans. Alors, tout ça va dans le bon sens et on est vraiment content de cette nouvelle-là. On espère que les autres partis vont se prononcer aussi sur ce projet tellement intéressant, tellement désiré par la population. On a hâte de voir le reste de la campagne.»

Même message chez Sam Hamad, le ministre provincial responsable de la région de Québec.

«Nous, quand le fédéral annonce des choses dans la région de Québec, on est très heureux d'avoir de l'argent. Alors, chaque fois qu'un parti politique fédéral présente des projets, des promesses pour la région de Québec, on est très heureux.»

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie