/news/politics

Mulcair s'engage à l'équilibre budgétaire

Charles-A. Gagnon | Agence QMI

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a promis mardi que le premier budget d'un gouvernement néo-démocrate sous sa direction à Ottawa sera équilibré.

«Nous terminerons l'année fiscale selon le budget de M. Harper. 2015-2016, c'est son budget. Mais notre premier budget en sera un équilibré», a indiqué M. Mulcair, advenant le cas où son équipe prendrait le pouvoir le 19 octobre.

Le leader néo-démocrate a expliqué qu'il prévoit atteindre l'équilibre budgétaire en faisant les choses différemment de Stephen Harper.

«M. Harper n'a pas été un bon gestionnaire, a lancé M. Mulcair en campagne électorale à Hamilton. Nous avons des idées claires concernant les choses que nous pouvons faire différemment», a-t-il ajouté, faisant notamment référence à l'aide aux petites et moyennes entreprises qui créent, selon lui, 80 % des nouveaux emplois au Canada.

M. Mulcair a indiqué qu'un gouvernement néo-démocrate annulera le fractionnement du revenu, haussera le niveau d'imposition des grandes entreprises et abaissera le niveau d'imposition des petites entreprises de 11 % à 9 %.

«Nous voulons créer de nouvelles opportunités, notamment de nouveaux emplois bien rémunérés en s'adressant avant tout aux créateurs d'emplois qui sont au Canada, c'est-à-dire nos PME», a expliqué Thomas Mulcair.

«Les seuls Canadiens qui ne pas paient pas leur juste part (d'impôts) sont les grandes sociétés, et nous allons nous assurer qu'elles paient leur juste part», a signalé M. Mulcair.

Le ministre des Finances, Joe Oliver, a prévu dans son budget de 2015 des excédents budgétaires de 1,4 milliard $ en 2015-2016, de 1,7 milliard $ en 2016-2017 et de 2,6 milliards $ en 2017-2018.

Un rapport du directeur parlementaire du budget publié au mois de juillet prévoit plutôt un déficit de 1 milliard $ cette année, et des surplus de 0,6 milliard $ en 2016-2017 et de 2,2 milliards $ en 2017-2018.

Le chef libéral Justin Trudeau refuse à s'engager à déposer un premier budget libéral équilibré, si son équipe remporte les élections, sans avoir vu auparavant l'état des finances publiques.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie