/finance/homepage

La SAQ contredit la Commission Robillard

La SAQ contredit la Commission Robillard

TVA Nouvelles

Agence QMI

La Société des alcools du Québec (SAQ) n’a pas attendu le dévoilement du rapport de la Commission de révision permanente des programmes pour rappeler qu’elle verse 1 milliard $ au gouvernement cette année et pour réfuter les arguments des partisans d’une éventuelle privatisation.

Les profits tirés de la vente d’alcools et de spiritueux ont presque doublé en 10 ans, passant de 546 millions $ 2005 à 1,034 milliard $ cette année, souligne la SAQ dans un communiqué diffusé lundi matin avant la conférence de presse de Lucienne Robillard, présidente de la Commission de révision permanente des programmes.

Ces profits sont versés dans les coffres du gouvernement du Québec.

La société d’État indique également que la croissance de ses ventes au cours des 10 dernières années, de 53 %, a été supérieure à celle de l’ensemble du commerce de détail au Québec (+ 31 %) et des magasins d’alimentation (+ 21 %), en citant des données de Statistique Canada.

La SAQ insiste également sur sa productivité : « en 2005, il en coûtait 25 cents pour générer 1 $ de vente, alors qu’il en coûte aujourd’hui moins de 19 cents. » De plus, les succursales affichent une croissance des ventes de 6,4 % par année entre 2004 et 2014.

La privatisation du commerce du vin et des spiritueux par l’Alberta, en 1993, « n’a pas été à l’avantage des consommateurs albertains », affirme la SAQ, en indiquant que les prix ont augmenté deux fois plus vite dans cette province qu’au Québec. De plus, le gouvernement de l’Alberta « aurait eu un manque à gagner de 1,5 milliard $ depuis la privatisation, entre 1993 et 2011 ».

Pour la SAQ, la concurrence du secteur privé ne ferait pas baisser les prix de vente et diminuerait le choix de produits ; « le Québec offre déjà l’un des choix les plus importants au monde et les produits sont offerts dans toutes les régions du Québec et au même prix », rappelle la société d’État.

Dans la même catégorie