/news/homepage

Cargaison de 10 M$ volée en plein jour

Port de Montréal

Maxime Deland

La forteresse que représente le port de Montréal a été le théâtre d'un audacieux vol d'une cargaison valant 10 millions $ au cours de la journée de mercredi.

(Crédit photo: Agence QMI)

Commis en plein jour, le crime pour le moins spectaculaire a visiblement été très bien planifié.

Un camion a d'abord été volé dans l'ouest de l'île de Montréal en début de journée. Peu de temps après, ce même camion a été aperçu dans le port de Montréal.

Le malfaiteur se serait rendu à proximité des conteneurs et aurait attelé l'un d'eux à sa remorque pour ensuite filer en douce.

(Crédit photo: Agence QMI)

Selon nos informations, le conteneur dérobé renfermait un métal précieux. Il ne s'agirait toutefois pas de lingots d'or, d'après nos sources.

Avec l'impressionnant dispositif de sécurité en place au port de Montréal, comment quelqu'un a-t-il pu entrer au volant d'un camion volé, dérober un conteneur et quitter l'endroit incognito, sans être intercepté? C'est une question à laquelle les enquêteurs de la police de Montréal tentent actuellement de répondre.

«Les enquêteurs s'affairent à recueillir le plus d'éléments possible afin de comprendre comment tout ça s'est passé», a dit l'agente Anie Lemieux, porte-parole de la police de Montréal.

Difficilement accessible

N'entre pas qui veut au port de Montréal. Bien au contraire. «C'est pratiquement impossible d'entrer ici si tu n'es pas une personne autorisée: il faut avoir une carte d'accès, traverser des guérites... C'est sans parler de tous les agents de sécurité et des caméras de surveillance», a indiqué un employé du port, qui a préféré demeurer anonyme.

(Crédit photo: Agence QMI)

En effet, le port de Montréal regorge de caméras de surveillance: on en compte plus de 300 sur le site.

Freddy Marcantonio est un habitué du port de Montréal. Le vice-président affaires et distribution de l'entreprise montréalaise de prévention contre le vol Tag Repérage se rend plusieurs fois par semaine dans le port.

«Pour monsieur madame tout-le-monde, c'est pratiquement impossible d'entrer dans le port, a expliqué M. Marcantonio. Et c'est encore plus difficile de se rendre à l'endroit où se trouvent les conteneurs. L'endroit est extrêmement bien gardé et très bien surveillé.»

Selon Freddy Marcantonio, les allées et venues dans le port de Montréal sont autant - sinon plus - contrôlées que lorsqu'on se présente aux douanes.

«Sauf qu'au lieu de montrer son passeport, il faut montrer notre carte d'accès. Pour entrer et pour sortir», a-t-il illustré.

Avec l'imposante sécurité sur le site, les autorités n'excluent pas qu'un employé du port ait pu participer d'une façon ou d'une autre au vol.

Jeudi soir, aucune arrestation n'avait encore été effectuée dans cette affaire.

Le port de Montréal en chiffres

-Périmètre entièrement clôturé par des barrières d'environ 2,5 mètres;
-Plus de 350 caméras de surveillance sur l'ensemble du territoire
-Centre de contrôle des accès en opération 24 heures sur 24, 7 jours sur 7
-Agents de sécurité en fonctions 24 heures sur 24, 7 jours sur 7
-Près de 30 millions de tonnes de marchandises y sont manutentionnées annuellement
-Ses installations portuaires s'étalent sur 26 km
-Superficie de Montréal 6 353 686 m2
-5000 mouvements quotidiens de camions (entrées et sorties)
-Ouvert 365 jours par année
- Source : www.port-montreal.com