/regional/montreal/montreal

Le village des Tanneries sera complètement rasé

Échangeur Turcot

Le ministre des Transports persiste avec sa décision de raser l'important site archéologique découvert sous l'échangeur Turcot, car il doit remplacer le sol qui est trop instable pour accueillir les nouvelles structures routières.

(Crédit photo: Agence QMI)

La semaine dernière, Le Journal de Montréal révélait que le ministère des Transports avait dépensé 1,6 million $ en services archéologiques depuis 2008 pour trouver et déterrer le village des Tanneries. Il avait ensuite décidé d'enfouir le site pour continuer les travaux sur l'échangeur Turcot.

Cette décision a soulevé un tollé parmi les élus municipaux ainsi que les communautés archéologiques, historiques et culturelles québécoises.

(Crédit photo: Agence QMI)

La ministre de la Culture Hélène David a donc mandaté son archéologue en chef sur le site pour réévaluer l'importance des vestiges. Celui-ci a confirmé que le site était «important» pour l'histoire du Québec, mais ne croit pas qu'il est nécessaire de conserver le site.

(Crédit photo: Agence QMI)

Celui-ci sera tout de même répertorié par des archéologues et modélisé en trois dimensions, tandis que les 150 boîtes d'artéfacts déterrés seront conservées à Montréal.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.