/news/homepage

Le Canada, «une terre de stabilité», selon Harper

Discours en Colombie-Britannique

TVA Nouvelles

Le discours de Stephen Harper devant des militants à Pitt Meadows, en Colombie-Britannique, mardi, a été précédé de l'hymne national du Canada, chanté par un chœur coréen. S'en est suivi une allocution faisant état de l'instabilité dans le monde.

Le leader conservateur a rappelé que l'Europe était sur le joug d'une crise liée à la dette et que les marchés économiques ont été durement malmenés en Asie. Sans compter les images dramatiques du monde en lien avec des conflits armés.

«Dans ce monde dangereux et instable, le Canada est une terre de stabilité», a dit Stephen Harper.

Devant une foule conquise d'avance, Stephen Harper a répété, comme à chaque discours, que «la sécurité et la protection de notre économie fragile est notre priorité numéro un». En fait, selon le premier ministre sortant, seul un gouvernement conservateur peut garantir la stabilité dans ce climat d'insécurité mondiale.

Fort des chiffres présentés lundi voulant que l'exercice 2014-2015 se solde par un surplus de 1,9 milliard $, Stephen Harper a continué de tabler sur l'importance de maintenir et préserver cet acquis fragile dans un contexte de turbulences économiques.

Ce long préambule a été présenté en prélude à l'annonce d'une mesure pour les aînés vivants seuls. Un nouveau gouvernement conservateur débloquera des sommes pour remettre 2000$ par année pour les aînés célibataires ou veufs du Canada, à compter de 2017.

«Ce nouveau crédit d'impôt pour aînés célibataires est une façon ciblée et abordable d'offrir un allègement fiscal additionnel aux aînés vulnérables», selon M. Harper.