/news/culture

Claude Dubois s'ouvre sur ses problèmes

Entrevue avec Denis Lévesque

TVA Nouvelles

Après avoir été condamné à 90 jours de prison pour alcool au volant, le chanteur Claude Dubois a fait le point sur ses problèmes judiciaires et sa carrière lors d'une entrevue avec Denis Lévesque.

D'entrée de jeu, le chanteur a été questionné sur son temps derrière les barreaux: «J'ai fait mon temps. Je sais que c'est pour vous autres c'est court, mais je faisais quatre jours semaine», a-t-il expliqué.

Alors que la plupart des détenus passent deux jours en prison, il a décidé d'en faire quatre jours par semaine pour pouvoir faire un voyage avec ses enfants. Il avait calculé qu'il serait sorti à temps pour ne pas annuler le voyage et les décevoir.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

Il a décrit son expérience comme «heavy». «J'en ai mangé des sandwichs à la misère». Comme il ne passait pas tout son temps dans l'établissement pénitentiaire, il n'avait pas une cellule à lui.

Plus d'alcool

«Je pense qu'on devrait informer les gens que l'alcool au volant c'est terminé, ça ne passe plus. Ils ont tellement descendu ce qu'ils acceptent que, maintenant, je te le dis, ne prend pas une goutte au volant», a affirmé le chanteur.

Selon lui, lorsqu'il a été arrêté avec un taux d'alcoolémie de 0,16, soit deux fois la limite permise, il n'était pas saoul, car cela «dépend de vos fragilités».

Le chanteur dit avoir appris sa leçon et affirme ne plus boire du tout.

«Ce n'est pas la prison qui m'a fait comprendre, je suis allé à Portage parler avec du monde, j'ai fait ça moi. J'ai rencontré des gens qui eux sont véritablement alcooliques et j'ai beaucoup appris, j'ai beaucoup réfléchi».

Incorrect or missing Brightcove Settings