/news/law

Des candidats jurés angoissés

TVA Nouvelles

Au troisième jour de la sélection du jury au deuxième procès de Guy Turcotte, accusé du meurtre de ses deux enfants, certains candidats jurés manifestent des signes de stress et d'angoisse en se retrouvant dans la salle d'audience.

Alors que la sélection est encore à la période des exemptions, mercredi, deux personnes présentes dans la salle ont subi des malaises.

Pendant que le juge donnait ses directives, une femme est sortie en panique de la salle. Elle s'est rendue aux toilettes où elle a été malade. À son retour, elle a demandé au juge d'être exemptée en affirmant que juste d'être présente la faisait se sentir mal.

Un autre dame a également fait une crise de panique. Elle a tout de suite pu demander au juge d'être exemptée.

 


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

 

Pour les autres candidats qui souhaitent être exemptés, on invoque souvent le travail comme raison principale, mais également les obligations familiales, les études ou encore un voyage planifié.

Ce sont 1650 personnes qui ont été appelées pour faire partie du jury. Tout porte à croire que la sélection prendra deux semaines.

Le deuxième procès de Guy Turcotte, 43 ans, accusé des meurtres prémédités de ses deux enfants devrait durer trois mois.

Anne-Sophie, 3 ans, et Olivier, 5 ans, ont été retrouvés sans vie dans la résidence que louait Turcotte à Piedmont dans les Laurentides, en février 2009.

L'accusé est en liberté durant les procédures judiciaires.

Dans la même catégorie