/news/politics

«Un cadre financier trompeur et opaque», dit Bernard Landry

Jean-François Racine | Agence QMI

Dans une lettre ouverte envoyée aux médias, l'ancien premier ministre Bernard Landry taille en pièces le cadre financier du NPD de Thomas Mulcair, qu'il juge néfaste pour le Québec.

«Je n'ai jamais rien vu d'aussi trompeur et opaque que le cadre financier présenté par le NPD de Thomas Mulcair», écrit l'ex-ministre des Finances.

Selon M. Landry, le NPD surestime fortement les revenus du gouvernement.

Le NPD ne peut pas ignorer que les prévisions de croissance de l'économie canadienne ont été revues à la baisse.

«Ensuite, ce soi-disant cadre financier est incroyablement avare de détails. Il s'agit davantage d'un jeu de devinettes que d'un exercice de transparence», ajoute M. Landry, qui craint un déséquilibre fiscal intenable et sous une forme monstrueuse.

«Comment justifier l'étranglement financier du gouvernement du Québec et des provinces, eux qui assument les responsabilités en santé, en éducation et dans les affaires sociales?»
Bernard Landry termine de manière cinglante. «En plus d'être trompeur et opaque, ce cadre financier du NPD est néfaste pour le Québec.»

Dans la même catégorie