/regional/outaouais

Un homme sauvagement attaqué par deux pitbulls

Frédérique Giguère

Un homme s'est fait sauvagement attaquer par deux pitbulls, dont un enregistré comme dangereux, vendredi matin, dans le secteur de Hull, à Gatineau.

Vers 11h, le citoyen marchait en direction est sur la rue Booth, près de l'intersection avec le boulevard Saint-Joseph, lorsque les deux bêtes se sont projetées sur lui.

À l'arrivée des services d'urgence, la victime présentait d'importantes lacérations et marques de morsures. Elle a été conduite à l'hôpital de Hull, où l'on ne craignait pas pour sa vie, a indiqué le sergent Jean-Paul Lemay, relationniste de la police de Gatineau.

La maison devant laquelle la victime s'est fait attaquer par les deux pitbull, un mâle et une femelle. (Crédit photo: capture d'écran TVA Nouvelles)

Parmi les deux chiens à l'origine de l'attaque, l'un des deux fait partie du registre des chiens potentiellement dangereux de la Ville. Toutefois, l'animal le «plus actif dans l'agression» n'était pas inscrit au registre.

Une enquête a été ouverte afin de faire la lumière sur les événements. La propriétaire et gardienne des deux bêtes pourrait recevoir des amendes en lien avec la possession de ce type de chien, en vertu du règlement 183-2005, a ajouté le sergent Lemay.

Plusieurs clauses très strictes s'appliquent aux Gatinois qui souhaitent adopter une telle bête, spécialement si le nom de leur chien s'ajoute au registre de ceux potentiellement dangereux.

Le règlement stipule, notamment, que ces chiens jugés potentiellement dangereux doivent être maintenus à l'intérieur de bâtiments ou d'enclos fermés. S'ils doivent sortir, leur maître est dans l'obligation de les promener avec une laisse et de les museler.

Les animaux doivent également être stérilisés, vaccinés contre la rage et identifiés à l'aide d'une micropuce ou d'un tatouage. Les propriétaires doivent entre autres réussir un cours de base en dressage et obéissance, doivent afficher un avis sur leur propriété qui fait mention «Attention, chien potentiellement dangereux» et se procurer une licence.

Incorrect or missing Brightcove Settings