/news/homepage

Stephen Harper espère créer 1,3 million d'emplois

D'ici 2020

TVA Nouvelles

De passage mardi à Winnipeg au Manitoba, le chef conservateur Stephen Harper a annoncé qu'il voudrait créer 1,3 million d'emplois d'ici 2020 s'il est réélu en octobre.

Dans cette annonce, les mots revêtent toute leur importance: les conservateurs visent un objectif, il ne s'agit pas d'une promesse de livrer ces emplois.

«Mais nous avons l'intention de remplir cet objectif», a expliqué le premier ministre lors de la période des questions.

Dans son allocution, encore une fois devant une foule compacte et convaincue, Stephen Harper a répété qu'il n'y a «pas de meilleurs fondements économiques, pas de meilleures perspectives, pas de meilleure place où vivre ni de meilleur pays qu'ici au Canada».

Il a toutefois rapidement souligné que cet équilibre est fragile et que le 19 octobre, les Canadiens devront choisir entre la stabilité conservatrice ou le risque, avec les autres partis.

«Les plans du NPD et des libéraux prendraient de l'argent dans vos poches, mineraient notre économie et détruiraient des emplois», a dit Stephen Harper avant de vanter la prudence du plan conservateur.

Devant des sondages qui placent toujours son parti loin dans les intentions de vote des Québécois, et à quelques jours d'un premier débat en français, le chef conservateur continue de croire en ses chances de convaincre au Québec.