/news/law

Le procès Turcotte perd une jurée

Michaël Nguyen | Agence QMI

Le deuxième procès de Guy Turcotte pour le meurtre de ses enfants se poursuivra avec 11 jurés seulement. La jurée numéro 6 a en effet été libérée de ses fonctions ce matin.

«J'ai entendu les raisons (poussant la jurée 6 à ne plus siéger) et après discussion avec les avocats, j'ai ‎exercé mon pouvoir et je l'ai libérée», a annoncé le juge André Vincent aux jurés restant.

La jurée 6 ne siégera donc plus au procès. Selon la loi, le juge peut libérer une jurée pour des raisons médicales, entre autres.

Les explications de la femme, qui travaille dans une boucherie, ne peuvent toutefois être rapportés étant donné que cela n'a pas été dit devant l'ensemble du jury.

Selon la loi, il faut au minimum 10 jurés pour rendre un verdict.

Notons que le procès a commencé en retard ce mercredi, à la suite du retard de deux jurés au palais de justice de Saint-Jérôme.

La jurée no 1 avait un rendez-vous médical pour une blessure qu'elle s'est faite à la main gauche la fin de semaine passée. Elle devra d'ailleurs subir une opération demain, et sa convalescence est prévue pour deux jours. C'est donc dire que le procès sera suspendu à la fin de la journée, jusqu'à lundi.

‎Turcotte, 43 ans, fait face à deux accusations de meurtre prémédité sur ses enfants Anne-Sophie et Olivier. Les victimes de trois et cinq ans avaient été poignardées à 46 reprises en février 2009, dans la maison de Piedmont que louait Turcotte à la suite de sa séparation avec Isabelle Gaston.

Un chimiste, André Tremblay, a pris la barre des témoins pour la Couronne.

 

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie