/news/homepage

Les conservateurs veulent contrer les pratiques barbares

Des millions injectés

Un gouvernement conservateur réélu ferait en sorte de freiner les «pratiques culturelles barbares à l'étranger et au Canada».

Pour ce faire, le parti propose un programme de 12 millions $ sur quatre ans pour prévenir le mariage forcé d'enfants. Pour la première année du programme, il propose de concentrer en priorité ses efforts sur les jeunes filles concernées par le problème en Irak et en Syrie.

Les conservateurs proposent aussi d'instaurer des «unités intégrées de la GRC» dans différentes villes canadiennes dont Calgary, Montréal, Toronto, Winnipeg et Vancouver. Cet engagement s'ajoute aux mesures contre la traite de personnes et est assorti d'une enveloppe de 8 millions $.

Le gouvernement se targue d'être devenu un «chef de file international» en matière de lutte contre ces pratiques. Dans un communiqué émis vendredi, les conservateurs ont souligné «les atrocités commises par le soi-disant État islamique contre des filles et des femmes horrifient le monde» en précisant que même si la polygamie, le mariage précoce et forcé et la mutilation génitale des femmes sont illégaux au Canada, «de tels crimes sont perpétrés ici».

Le gouvernement accuse Justin Trudeau et le NPD de ne pas s'engager dans la lutte contre ce que les conservateurs appellent des «enjeux culturels».