/regional/sherbrooke/centreduquebec

Le maire de Bécancour s'interroge

Déversement dans le Saint-Laurent

Le maire de Bécancour, dans le Centre-du-Québec, se demande si ce sera encore possible de boire l'eau du robinet si Montréal rejette ses eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent.

«C'est la qualité de l'eau du fleuve, de l'eau qu'on boit tous les jours qui nous préoccupe», se questionne Jean-Guy Dubois.

(Capture d'écran, TVA Nouvelles)

Il faut dire que la ville puise son eau potable directement dans le Saint-Laurent comme cinq autres municipalités entre Montréal et Bécancour.

Même si Ottawa demande la suspension du déversement qui était prévu pour le 18 octobre, le maire se prépare au cas où.

«On travaille sur un plan B. S'il y a un problème, c'est nous qui allons être pris avec. On ne veut pas être alarmiste, mais on veut être proactif», ajoute le maire.

Le député caquiste de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, comprend les inquiétudes du maire de Bécancour.

Il endosse totalement la position de son parti qui réclame la démission immédiate du ministre de l'Environnement David Heurtel.