/news/homepage

Plusieurs citoyens votent à visage «voilé»

Vote par anticipation

Catherine Leclerc, une des initiatrices de la campagne «Arrêtons de nous voiler la face», est étonnée de la réponse à son invitation lancée au début d'octobre pour dénoncer le droit de voter à visage couvert, comme le permet Élections Canada..

(Crédit photo: Héloïse Archambault, Le Journal de Montréal)

Sur une page Facebook, Mme Leclerc et deux autres femmes ont demandé aux personnes appuyant leur démarche pour une «démocratie dans la laïcité» à se «présenter aux urnes le visage couvert d'un voile de type niqab ou burqa».

L'appel semble avoir été entendu, et ce dès le vote par anticipation. Des électeurs se sont rendus dans les bureaux de scrutin tantôt déguisés, même avec un sac de pommes de terre sur la tête. Sur la page de Mme Leclerc, les gens qui ont tenté la manoeuvre publient leurs photos, prises devant le bureau de vote où ils se sont présentés.

Catherine Leclerc demeure néanmoins étonnée de l'ampleur que prend la réponse du public.
«Tout se passe dans le calme, donc ça nous donne un aperçu pour le 19 octobre. Les gens le font dans le calme et le respect du personnel électoral qui fait un travail important pour la démocratie», a-t-elle expliqué à TVA..

(Crédit photo: David Prince, Le Journal de Québec)

Le mouvement avait pour objectif initial de dénoncer la possibilité de voter avec le visage couvert. Mme Leclerc a affirmé que la facilité avec laquelle plusieurs personnes ont pu exercer leur droit, vêtues de costumes révèle que la situation doit être corrigée.

«Ce qui est ridicule, honnêtement, c'est que la loi permette aux gens de voter avec un sac de patates sur la tête», a-t-elle confié.

Élections Canada permet le visage couvert si un électeur le désire. Le scrutateur l'avise alors qu'il doit présenter deux pièces d'identité et prêter serment.

Un résident de Lévis a quant à lui voté en portant un masque de clown et a pris un égoportrait dans l'isoloir.

À Iqaluit où il poursuit son parcours électoral, Justin Trudeau n'a pas voulu condamner ces façons de faire.

«Je suis très content de voir que le vote par anticipation est très populaire». M. Trudeau a déploré la politique de division de Stephen Harper avec l'enjeu du niqab, mais il estime que les gens peuvent voter «comme ils veulent», fermant ainsi la porte à plus de questions sur le sujet.

Si certaines personnes sourient devant cette initiative, d'autres critiquent en affirmant que ces déguisements ridiculisent le processus électoral.

«Allez voter avec votre tête sur vos épaules plutôt qu'un sac de patates sur celles-ci. Vous vous ridiculiserez moins. Allez on vote», s'est exprimé un internaute sur Twitter.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.