/news/homepage

Chauffeur de taxi, un métier qui coûte cher

Ras-le-bol d'Uber

TVA Nouvelles

Les chauffeurs de taxi déposeront demain devant le Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi un document faisant état des coûts qu'ils doivent assumer pour pratiquer leur métier. TVA Nouvelles en a obtenu une copie.

D'abord, le permis de la Commission des transports s'élève à 200 000$ et la formation coûte 150$, peut-on lire dans ce document. Par la suite, s'ajoutent une assurance responsabilité de 2000$ par année et une plaque d'immatriculation commerciale à 1000$ par année. Quant à l'inspection du véhicule, les chauffeurs de taxi estiment son coût à 150$ par année, en plus du permis de conduire qui coûte 75$. Enfin, les voitures taxis doivent être remplacées après environ huit ans.

«Ce n'est pas juste, ce n'est pas légal! Où est le gouvernement? Il n'y en a pas», lance un chauffeur qui estime ses coûts annuels à près de 30 000$.

Coûts pour l'exploitation d'un véhicule taxi (Crédit photo: tableau TVA Nouvelles)

Coûts pour l'exploitation d'un véhicule taxi (Crédit photo: tableau TVA Nouvelles)

Industrie à moderniser

Pour faire face à la compétition d'Uber, l'industrie du taxi a dû enclencher un processus de modernisation de son service. C'est pourquoi il est désormais possible de payer par carte de crédit ou débit dans toutes les voitures depuis jeudi.

De plus, en 2016, tous les véhicules taxis devront être munis d'une caméra de surveillance afin d'assurer la sécurité des clients et des conducteurs.

Il y a 4400 voitures taxis à Montréal.