/regional/troisrivieres/mauricie

Les motards criminalisés de retour

Les motards criminalisés n'ont pas hésité à afficher leurs couleurs en fin de semaine à Repentigny.

Ils ont profité des funérailles de l'un des fondateurs du club de Montréal pour s'afficher. Il y avait parmis eux un membre d'un club affilié de Trois-Rivières.

Les clubs de motards, sympathisants ou affiliés aux Hells, ont voulu démontrer que l'Opération Sharqc ne les avait pas fait disparaître.

Ils étaient plus de 300 aux funérailles de Lionel Deschamps, un fondateur du chapitre de Montréal.

Une manière d'illustrer qu'ils sont bel et bien de retour, affirme un policier retraité de la Sûreté du Québec, Paul Laplante.

Selon lui, tout le crime organisé se serait entendu pour se diviser tout le commerce illicite.

La guerre des motards est chose du passé il n'y en aura pas d'autre.

Autrefois ennemis, les Rock Machine et les Hells se sont unis.

Les clubs de motards sont en pleine réorganisation. Le chapître des Hells à Trois-Rivières, qui a perdu son bunker, aura plus de difficulté à se reformer, mais devrait bien renaître de ses cendres.

 

-Avec la collaboration de Ghislain Morrissette

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.