/news/law

Suspension du procès de Guy Turcotte

Michaël Nguyen et Agence QMI

 - Agence QMI

Les avocats de Guy Turcotte, accusé du meurtre de ses deux enfants, devaient faire entendre un dernier témoin ce lundi, mais cette tentative s’est avérée un fiasco.

Le juge a dû s’excuser au jury et a indiqué que le procès était suspendu jusqu’à mardi.

«Me Poupart (de la défense) n’est pas prêt, je suis désolé», a lancé le juge André Vincent aux 11 jurés qui devront trancher du sort de l’ex-cardiologue pour les meurtres de ses enfants de 3 et 5 ans, survenus en février 2009.

Jeudi dernier, le magistrat avait déjà accordé une remise du procès, «afin d’assurer une défense pleine et entière à l’accusé». Mais ce matin, la défense est arrivée avec une nouvelle demande de report.

«La défense a demandé une remise à mercredi, mais j’ai refusé», a conclu le juge au jury.

Notons que depuis le début du procès en septembre, le jury a peiné à siéger une semaine complète. Il y a eu des demandes de remise de la part des parties, mais aussi des journées annulées à cause des jurés.

Deux d’entre eux ont eu des décès parmi leurs proches, tandis qu’une autre a dû effectuer plusieurs visites à l’hôpital à la suite d’une blessure à la main.

Bientôt terminé

Malgré ces retards, le procès de Guy Turcotte approche de se son terme, avec la fin de la preuve de la défense cette semaine.

La Couronne a déjà fait savoir qu’elle présenterait une contre-preuve. Viendront ensuite les plaidoiries et les directives du juge avant que le jury ne soit séquestré jusqu’à ce qu’il en vienne à un verdict unanime.

Rappelons que Guy Turcotte, qui a plaidé non coupable à deux accusations de meurtre prémédité, a déjà annoncé qu’il cherchera à obtenir un verdict de non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux.

Il avait admis avoir poignardé 46 fois Anne-Sophie et Olivier, quelques semaines après que son ex-femme l’ait quitté pour un autre homme.

Dans la même catégorie