/news/politics

Bombardier : l’aide fédérale sera basée «sur une solide analyse»

Argent et d'après Reuters

 - Argent

Toute aide fédérale destinée à Bombardier doit être fondée sur une solide analyse économique et non sur « l'émotion, la politique ou des symboles », a déclaré mardi le premier ministre Justin Trudeau.

Le nouveau leader du pays, prenant la parole lors d'une réunion avec le Congrès du travail du Canada, a précisé que son gouvernement envisage une certaine forme d'investissement ou de subvention, mais pas seulement parce que Bombardier est un fleuron dans son secteur.

« Il doit y avoir une solide analyse de rentabilisation », a soutenu Justin Trudeau ; « la décision sera prise sur la base de ce qui est dans le meilleur intérêt des Canadiens au sens large. »

Il a ajouté que le ministre de l’Innovation, Navdeep Bains, évaluait la problématique de Bombardier et considérait «un large éventail de recommandations d’experts».

Le gouvernement du Québec a annoncé le 29 octobre dernier qu’il investira un milliard $ US dans un partenariat avec Bombardier pour soutenir son nouvel avion CSeries.

Le lendemain, le ministre de l’Économie Jacques Daoust a fait part de sa volonté de demander une participation équivalente au nouveau gouvernement libéral.

La Fédération canadienne des contribuables s’est immédiatement opposée à l’aide gouvernementale, la qualifiant de « corporate welfare ».

Dans la même catégorie