/regional/montreal/montreal

Moreau s’en lave les mains

Charles Lecavalier

 - Agence QMI

caucus liberal

Simon Clark/Agence QMI

Il est de la responsabilité des municipalités de diminuer les dizaines de milliers de déversements d’eaux usées chaque année dans les lacs et rivières du Québec, croit Pierre Moreau.

«C’est aux villes que ça appartient, ce n’est pas le gouvernement du Québec qui fait les systèmes d’égouts. J’espère que je ne vous l’apprends pas», a lancé le ministre des Affaires municipales mercredi.

M. Moreau disait mardi que les 45 000 déversements d’eaux usées au Québec en 2013 demeurent trop nombreux.

«Il faut essayer de réduire les déversements», avait-il souligné.

Il s’en lave maintenant les mains. «Les municipalités ont des responsabilités. Le jour où le ministre des Affaires municipales va leur dire quoi faire, les maires seront les premiers mécontents», a-t-il soutenu.

Il croit que ce sont les villes «qui ont la responsabilité de planifier». Le rôle de Québec est plutôt les accompagner et les aider à payer les factures pour mettre à jour les infrastructures.

Le ministre affirme qu’il est normal que le gouvernement donne des amendes aux riverains qui déversent leurs eaux usées, mais pas aux municipalités.

«Quand vous parlez de mettre les villes à l’amende, qui devra payer? Les villes n’impriment pas l’argent, elles vont le chercher dans les poches des contribuables», a-t-il expliqué.