/regional/troisrivieres/mauricie

La Mauricie accueillera 200 nouveaux arrivants

Charel Traversy

 - Agence QMI

Des milliers de Syriens commenceront bientôt une nouvelle vie au Québec dont certains à Trois-Rivières. Alors que le Canada se prépare à recevoir 25 000 migrants, l'aide s'organise dans les différentes régions.

Le défi est de taille, mais la Mauricie a son plan. Des rencontres ont eu lieu, notamment jeudi au SANA, le Service d'accueil aux nouveaux arrivants.

«On ne sait pas quand, mais on se prépare», a expliqué Ivan Alonso Suaza, le directeur général du SANA.

Le nombre exact de migrants attendu en Mauricie n’est pas connu, mais selon nos sources, 200 réfugiés pourraient s’installer dans la région.

La Commission scolaire Chemin-du-Roy a aussi été mise à contribution. Des écoles ont été ciblées, dont l'école secondaire des Pionniers. «On attend le nombre précis d'élèves et leur profil pour dresser un plan efficace. L’école accueille des élèves de 40 nationalités et ça fonctionne bien», ajoute le président de la Commission scolaire, Claude Lessard.

Les plus jeunes Syriens commenceront les classes, à l'école primaire Sainte-Thérèse. Un programme pour apprendre le français est déjà en place.

«On a des classes de francisation pour apprendre la langue rapidement, ensuite ils pourront intégrer les classes régulières».

Certains se sont même offerts pour fournir vêtements, des meubles ou même héberger des familles. On pense aussi à l'aide psychologique dont certains auront besoin.

«On sait qu'un choc post-traumatique est présent tout le temps. Certains le maîtrisent mieux que d'autres. Il y aura des ressources pour ça», ajoute Ivan Alonso Suaza.