/news/world

Peut-être «des complices ou co-auteurs dans la nature»

Agence France-Presse

L'enquête qui a été ouverte après les attentats de Paris vendredi devra permettre de savoir s'il y a encore «des complices ou co-auteurs dans la nature», a indiqué samedi le procureur de la République de Paris, François Molins.

La justice française a ouvert une enquête pour «assassinats en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs», a précisé le magistrat en charge de l'enquête. Selon les autorités, il y aurait eu au moins sept assaillants, dont quatre dans la salle de spectacles Le Bataclan et au moins trois près du Stade de France, dans la banlieue parisienne.

Dans la même catégorie