/regional/montreal/montreal

Fin du déversement des eaux usées à Montréal

TVA Nouvelles

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé que le déversement des eaux usées dans le fleuve prenait fin samedi soir, soit trois jours plus tôt que prévu.

Le maire en a fait l’annonce sur Twitter en fin d’après-midi.

Puis, dans un communiqué, la Ville a annoncé que les travaux de réparation sur les infrastructures ont pris fin samedi et que les eaux usées de l’ensemble du territoire devaient à nouveau être traitées par la Station d’épuration Jean-R.-Marcotte avant la fin de la soirée, toujours samedi.

«Remise en service de l’intercepteur Sud-Est, trois jours en avance sur l’échéancier. Bravo à Richard Fontaine et toute équipe!» a écrit M. Coderre sur Twitter.
Selon la Ville, tous les travaux prévus dans l'intercepteur Sud-Est ont été exécutés avec succès, incluant le nettoyage des sédiments, l'inspection des structures, des réparations préventives, le retrait de 56 cintres, le calibrage des équipements et l'entretien des cellules de niveau».

Ainsi, un maximum de 4,9 litres milliards d’eaux usées ont été acheminées vers le fleuve depuis le début du déversement mercredi dernier, alors que 8 milliards de litres étaient prévus.

«Cette bonne performance est attribuée à l'engagement inconditionnel des experts, des équipes techniques et des partenaires du projet, a écrit la Ville. Grâce à ces travaux, une quantité plus importante d'eau sera interceptée par la Station d'épuration favorisant ainsi l'amélioration de la qualité de l'eau du fleuve.»

L’annonce de ce déversement avait semé la controverse en octobre, et le ministère de l’Environnement du Canada était intervenu dans le dossier exigeant d'autres études avant de donner son aval.

La Ville, qui a toujours dit que cette opération était nécessaire afin de permettre la réparation des infrastructures, a finalement obtenu l’autorisation du fédéral la semaine dernière.

Dans la même catégorie