/news/politics

Hamad invite les Québécois à ne pas assimiler les réfugiés à des terroristes

 Geneviève Lajoie | Agence QMI

 - Agence QMI

D'origine syrienne, le ministre Sam Hamad invite les Québécois à ne pas assimiler les réfugiés à des terroristes.

«Quand les gens regardent les réfugiés, les radicalisés, tout le monde est dans le même panier. Les amalgames malheureusement peuvent se faire, a-t-il soutenu mardi. Il faut faire la différence entre un réfugié, un radicalisé et un terroriste.»

Le Québec doit accueillir 5750 migrants syriens dans les prochaines semaines.

Le ministre Hamad comprend l'inquiétude des maires et des citoyens pour la sécurité. «Il n'y a pas de compromis à faire», a-t-il insisté.

Il rappelle néanmoins que les auteurs des deux dernières attaques terroristes au Canada étaient des citoyens canadiens nés ici, qui s'étaient radicalisés.

M. Hamad ajoute que les Québécois sont des «champions de la générosité».

Dans la même catégorie